Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme
Néoclassicisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 31542
voir plus

Description

D’inspiration néoclassique, trois immeubles de commerce et d’habitation dont les permis de bâtir datent de 1889.

Quatre niveaux — trois au n° 9 — plus entresol ; quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. au no 5-7 et trois au n° 9; toiture en bâtièreToit à deux versants., mansardée en 1911 au n°9. Façades enduites articulées horizontalement par les cordonsCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition., les appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. pris dans un cordon, les garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... en fer des balcons continus, les architravesMoulure inférieure de l’entablement, située sous la frise. à fasces, les frisesBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. décorées ou non et les corniches sur modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche. et denticules. Travées axiales accentuées par des balcons et un ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.; décor de stucLe stuc est un enduit à base de chaux ou de plâtre et de colle, soit poli et imitant le marbre, soit mat, sculpté et mouluré. plus ou moins travaillé avec refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages., panneaux, frontonsCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches., entablementsCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. et encadrements des fenêtres — rectangulaires ou surbaissées — parfois à clé ; lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. axiale sous frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. aux n° 5-7. Rez-de-chaussée et entresol commerciaux dès l’origine : entresol conservé au no 5-7 ; au n°9, rez-de-chaussée et entresol modernisés, avec fenêtres de l’entresol prévues — de même que dans la travée axiale du bel étage — en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale., comme l’actuelle fenêtre axiale du troisième niveau.

Sources

Archives
AVB/TP 3771, 3769 et 3770 (1889), 19371 (1911).

Sites internet
BALat KIK-IRPA