Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1600-1699

Styles

Architecture traditionnelle

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 30325
voir plus

Description

Maison perpendiculaire de type traditionnel, de quatre niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sous bâtière tronquée couverte de tuiles, remontant au XVIIe siècle.

Façade actuellement décapée, résultant de l’adaptation en style néoclassique, au XIXe siècle, de l’ancien façade-pignon et du remplacement du pignon par un quatrième niveau bas. AncresPièce métallique apparente ou noyée dans l’enduit de façade, fixée à l’extrémité d’un tirant en fer pour solidariser les murs et les planchers. Il existe des ancres purement décoratives, non reliées à des tirants. en I. ParementRevêtement de la face extérieure d’un mur. de briques et de grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice., animé de larges bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. plats dans le prolongement des appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas., traversesÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. et linteaux; pierre datée émoussée au deuxième étage. À l’origine, fenêtres à croiséeBaie à croisée. Baie divisée par des meneau(x) et traverse(s) se croisant à angle droit. à montants chaînés creusés en cavet, linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. bipartites et bandeaux de décharge clavés. AppuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. saillants plus récents. Dernier étage ouvert de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. presque carrées. Corniche à mutulesModillons de l’ordre dorique. Éléments décoratifs en forme de dé assez plat, répétés sous une corniche.. Rez-de-chaussée transformé.

Sources

Archives
I.R.P.A., cliché A.C.L. 104601A.