Typologie(s)

immeuble de bureaux
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

J.-J. VAN DEN ENGarchitecte1935

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Pentagone (1989-1993)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 33363
voir plus

Description

Immeuble de commerce et de bureaux édifié sur les plans de 1935 de l’architecte J.-J. Van den Eng et daté en façade de 1936.

Six travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et cinq niveaux complétés d’un sixième en attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. sous toiture plate. Structure en béton revêtue de marbre au rez-de-chaussée, de briques jaunes et de simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. aux étages. Disposition en registresAlignement horizontal de baies sur un pignon. grâce aux bandeaux d’allèges en briques bordés par les appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. continus et séparés par les larges ouvertures rectangulaires en retrait. Niveau en attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. souligné latéralement par deux frisesBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. et, aux quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. médianes, par une corniche saillante supportée par des pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. prolongés par des hampes de drapeau. Châssis métalliques renouvelés, précédemment à petites divisions. Originellement, cinq commerces avec petite habitation aux deux niveaux inférieurs; étages supérieurs partagés en locaux à disposition variable de part et d’autre d’un couloir central ; entrée et cage d’escalier à la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. droite.

Sources

Archives
AVB/TP 47069 (1935). 

Périodiques
Bâtir, 51, 1937, pp. 1066-1067.

Arbres remarquables à proximité