Typologie(s)

usine
ascenseur historique
immeuble à appartements

Intervenant(s)

VAN LINTgéomètre (-expert)1913

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Pentagone (1989-1993)
  • Inventaire du patrimoine industriel (La Fonderie - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire des ascenseurs historiques (Homegrade - DPC)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Technique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 32514
voir plus

Description

Immeuble d’appartements, sur les plans de l’architecte Van Lint de 1913.

Disposition en U, six niveaux dont un en entresol, sous plate-forme mansardée couverte d’ardoises. En façade, six travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales disposées symétriquement et révélant une cage d’escalier centrale séparant deux appartements par étage. Revêtement de briques animé de bandes contrastantes de couleur jaune et de pierre bleue au rez-de-chaussée. Imprimant un rythme vertical à la façade, pilastres encadrant les deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de chaque côté et, aux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. extrêmes, bow-windows trapézoïdaux revêtus de simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. et continus du troisième et cinquième niveau; au centre, deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. couplées caractérisées par des balcons au profil chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe., posant sur consolePièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. en coquilleOrnement symétrique figurant une coquille Saint-Jacques ou un coquillage s’en rapprochant. très ouvragée et protégés par un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. en anse de panier, lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. au-dessus de la corniche. Au rez-de-chaussée, devantures commerciales ponctuées par des pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. panneautés soutenant deux linteaux métalliques en I, boulonnés et ornés de pattes fleuronnées; au centre, entrée privée dans un encadrement sculpté en style néo-Régence, jointive à l’entrée carrossable menant aux locaux industriels à l’arrière.

Ancienne fabrique de bouchons en liège
«Luytgaerens Frères», sur les plans du même Van Lint de 1902. Bâtiment industriel sur caves hautesSous-sol à demi enterré, surélevant le rez-de-chaussée., de trois niveaux sous bâtièreToit à deux versants., agrandi sur plan en U avec étage en encorbellementUne partie d'élévation est dite en encorbellement lorsqu'elle s’avance en surplomb.. Structure métallique comprenant, à l’intérieur, des doubles rangées de colonnes en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. soutenant les voussettes. Façades des étages en briques, animées de bandeaux en pierre blanche ou simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris., et en pierre bleue; ouvertures sous arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager..


Sources

Archives
AVB/TP 27881 (1913), 47559 (1902).