Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 35893
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons de rapport modernistes, identiques en miroir, architecte Camille Breeus, 1933. Le même architecte conçoit l’immeuble voisin deux ans plus tard (voir no51-53). Signature sur une plaque de céramique entre les deux façades: «C. BREEUS / ARCHITECTE U.P.A.».

Élévations de trois niveaux sous toit plat et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales, comprises dans un même encadrement saillant. Façades en briques Belvédère de deux tons – jaune et violet – à joints horizontaux accentuésAppareil de briques à joints horizontaux accentués. Appareil de briques de parement typique des années 1930, dont les joints horizontaux sont larges et en creux, tandis que les joints verticaux sont minces et pleins.. En travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale., surplombant une entrée de garage, oriel de deux niveaux, s’étendant en travée d’entrée au premier étage. Fenêtres occupant les angles, celle de l’étage à meneau. L’oriel porte une terrasse à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps., plus élevé en travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d’entrée, qui devance deux portes-fenêtres. Abritée sous l’oriel, porte précédée d’un escalier flanqué de piliersSupport vertical de plan carré. de briques formant bac à fleurs; paroi extérieure de porche cintrée. Oriel à bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. de briques dresséesBriques posées verticalement dans une maçonnerie.; même mise en œuvre pour la friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. d’entablement. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacée, excepté la porte du no55, à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. et dessin géométrique. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à petits-bois horizontaux à l’origine.
Piliers de briques de la zone de recul conservés.

Sources

Archives
AVB/TP 43004 (1933).

Arbres remarquables à proximité