Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Laeken (Archistory - 2016-2019)

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 37539
voir plus

Description

Implanté sur une parcelle traversant l’îlot, immeuble de rapport de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte F. Robberechts, 1924.

Façades en briques dans les tons orangés, rehaussées de pierre bleue et de pierre blanche. Élévations de trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales. Portes de garage à encadrement à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.; linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. de béton enduits en simili-pierre blanche. Aux étages, linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. de pierre à courtes canneluresLes cannelures sont des canaux longs, parallèles et en répétition, ornant des pilastres ou des colonnes.. Décors de briques dresséesBriques posées verticalement dans une maçonnerie.. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacée.

Au no48 rue de Wautier, travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. animée par un oriel de plan trapézoïdal. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d’entrée en décalage, coiffée d’un pignon chantourné et bordée de larges pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. à couronnement triangulaire. Ceux-ci sont marqués par un mince pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. à 45degrés et percés au rez-de-chaussée d’une fenêtre octogonale. Porte surmontée d’un petit balcon de plan trapézoïdal à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. ajouré. Fenêtre octogonale au dernier niveau. Lucarne ultérieure.

Au no39 rue Van Gulick, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. bordées de pilastres colossaux, doublés au second étage. TripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. en travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale.; fenêtres jumelles en travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. secondaire.

Sources

Archives
AVB/TP 54459 (1924), 51020 (1938).

Arbres remarquables à proximité