Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Edgar DEMARTEAUarchitecte1913

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Laeken (Archistory - 2016-2019)

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 37698
voir plus

Description

Immeuble de rapport de style éclectique, à rez-de-chaussée commercial, signée sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. «EDGAR DEMARTEAU / ARCHITECTE. / LAEKEN.», 1913. Le même architecte est l’auteur de la maison voisine (voir no24). Les deux bâtiments furent primés au concours de façades organisé par la Commune pour l’année 1913.

Il clôture une enfilade particulièrement cohérente d’immeubles de tendance éclectique, débutant au no2.

Élévation symétrique de quatre niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., l’axiale d’entrée, plus étroite. Rez-de-chaussée alternant bandes de pierre bleue et de pierre blanche, surligné d’un épais linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée.; petits coussinetsPierres de taille formant saillie profilée dans l’embrasure de la baie. Ils sont situés au sommet des piédroits et portent un linteau ou un arc. rainurés. Soubassement incurvé. Porte à encadrement en gorge, flanquée de deux vitrines à porte latérale. Aux étages, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. comprises chacune dans une arcadeBaie aveugle ou non, coiffée d'un arc, souvent en répétition et allant jusqu’au sol.. Fenêtres du premier sous linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. à coussinetsPierres de taille formant saillie profilée dans l’embrasure de la baie. Ils sont situés au sommet des piédroits et portent un linteau ou un arc. et corniche, celles du second sous plate-bande, celles du dernier sous arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle.. En travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. latérales, aux premier et dernier niveaux, portes-fenêtres à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie., devancées par un balcon ou deux balconnets cintrés; garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. à dessin Art nouveau. Fenêtres jumelles à l’étage médian. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. et entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. ornés de sgraffites Art nouveau (délavés), à dessin floral aux deuxième et troisième étages, les latéraux intégrant un visage féminin, ceux de l’entablement représentant une forêt dans l’axe et des oiseaux en vol latéralement. Corniche (remplacée) sur quatre consoles en pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. de briques à ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Porte conservée, à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. oblongs aujourd’hui partiellement obturés. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. des étages pour la plupart conservés, à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. d’imposte à petits-bois et verre jaune.

Sources

Archives
AVB/IP II 684 (1903-1915).
AVB/TP Laeken 5079 (1913).

Arbres remarquables à proximité