La rue Ketels relie la place Joseph Benoît Willems au square des Combattants.

Ouverte en vertu de l’arrêté royal du 17.11.1890, l’artère est baptisée en 1893 en hommage à Hippolyte-Joseph Ketels (1827-1866), administrateur de la Liste civile et du domaine privé du roi, qui prit part à la création et à l’agrandissement du parc de Laeken. Percée dans la première moitié des années 1890, la rue s’étendait à l’origine jusqu’au carrefour formé par les rues Marie-Christine et Stéphanie. La création, par arrêtés royaux des 18.02.1899 et 05.10.1900, du boulevard Émile Bockstael et de la place qui portera le même nom, entraîna l’établissement d’un square triangulaire, futur square des Combattants, à l’emplacement de la partie nord de l’îlot côté pair de la rue Ketels. Notons en outre que, jusque dans les années 1920, les maisons bordant le square à l’est portaient un numéro de police de la rue Ketels.

C’est le côté impair de la rue qui se bâtit en premier, à partir de 1894, de maisons d’inspiration néoclassique, pour la plupart modestes. Quant au côté pair, il se construit de plusieurs habitations de style éclectique à la veille de la Première Guerre mondiale puis, en 1923-1924, d’un ensemble teinté d’Art Déco (voir nos2 à 16).

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/AR rues, boite 38-53, cote 49, no12 (02.09.1893).
AVB/TP 53107 (1893).

Ouvrages
COSYN, A., Laeken Ancien & Moderne, Imprimerie scientifique Charles Bulens, Bruxelles, 1904, pp. 138, 140.
VAN KRIEKINGE, D., Essai de toponymie laekenoise, Laeken, 1995, s.p.
VAN NIEUWENHUYSEN, P., Toponymie van Laken (thèse de doctorat en Philologie germanique), UCL, Louvain-la-Neuve, 1998, p. 1205.

Périodiques
Almanach du Commerce et de l’Industrie, «Ketels (rue)», 1893, 1894, 1924, 1930.