Typologie(s)

immeuble de bureaux

Intervenant(s)

Pierre M. PORTOarchitecte1945

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Laeken (Archistory - 2016-2019)

Recherches et rédaction

2018

id

Urban : 38340
voir plus

Description

Ancien immeuble de bureaux des Usines Puratos, spécialisées en produits pour boulangers, de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte P. M. Porto, 1945.

L’usine s’est établie vers 1927 en intérieur d’îlot, sur une parcelle accessible par le no45 rue Steyls. Après-guerre, elle s’étend sur la longue parcelle étroite du no78 rue Fransman, acquise en 1941 par la société. L’immeuble de bureaux remplace une construction existante.

Bâtiment de cinq niveaux, le dernier, en retrait et sous toit plat, prévu dès l’origine mais seulement construit en 1961. Façade en briques à joints horizontaux accentuésAppareil de briques à joints horizontaux accentués. Appareil de briques de parement typique des années 1930, dont les joints horizontaux sont larges et en creux, tandis que les joints verticaux sont minces et pleins., aujourd’hui peintes en gris, rehaussée de pierre bleue. À droite, vaste porche dans-œuvre de plan triangulaire, percé d’une entrée carrossable à chasse-roues sphériques. Aux étages, oriel de trois niveaux de plan en triangle asymétrique. À gauche, haute verrière étroite éclairant la cage d’escalier, dotée d’une grille intégrant la lettre «P» au rez-de-chaussée. Au-dessus, pan de mur portant une enseigne ronde, au monogramme «PP» (Puratoproducts) à l’origine. Dernier niveau en L, devancé par une terrasse. Angles soulignés de briques en redent. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée, excepté le châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre., métallique, de la verrière de l’escalier.

Sources

Archives
AVB/TP 71322 (1941), 57551 (1944-1945), 73143 (1961).

Périodiques
Almanach du Commerce et de l’Industrie, «Steyls (rue)», 1928.

Arbres remarquables à proximité