Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

H. LEDRUT1932

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Laeken (Archistory - 2016-2019)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 35854
voir plus

Description

À l’angle de la rue Émile Wauters, immeuble à appartements de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte H. Ledrut, 1932.

Présentant un plan en éventail, bâtiment de quatre niveaux sous toiture mansardée, comptant quatre façades d’une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. chacune. Rez-de-chaussée en granitoMatériau composé de mortier et de pierres colorées concassées présentant, après polissage, l’aspect d’un granit., sur soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre bleue à partie inférieure en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Étages en briques rouges, rehaussés d’éléments enduits et peints. Au rez-de-chaussée, porte de garage et fenêtre à la première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., deux fenêtres à la deuxième, porte à piédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. flanquée de deux fenêtres à la troisième et seconde porte identique à la dernière. Aux étages, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. reliées par un pan de mur cintré et traitées chacune en oriel de plan trapézoïdal sur culot bombé. Trois premiers oriels à pans latéraux à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. de briques et percés de fenêtres à piédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. en colonnette polygonale continue; fenêtres jumelées par deux aux première et troisième travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Pleins-de-travée et chapiteauxCouronnement orné ou mouluré, d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre. à décor géométrique. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. cannelées. FriseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. d’entablement nue à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. en éperon, sous corniche plate suivant les ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. des oriels. Brisis percé de lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. de maçonnerie, celle de la deuxième travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. passante, à balconnet cintré à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage., montants en pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. et couronnement chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe.. Portes piétonnes vitrées en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. et châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. du rez-de-chaussée conservés.

À l’intérieur, porte de la troisième travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. menant à un hall polygonal desservant des bureaux, avec escalier menant au premier étage. Porte de la dernière travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. ouvrant sur la cage d’escalier desservant tous les niveaux. Un vaste appartement par étage.

Sources

Archives
AVB/TP 41260 (1932).

Arbres remarquables à proximité