Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Louis TENAERTSarchitecte1937

Styles

Art Déco
Paquebot

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Laeken (Archistory - 2016-2019)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 35806
voir plus

Description

Maison de rapport de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs. d’inspiration PaquebotLe style Paquebot (années 1930) est une esthétique architecturale inspirée de l’architecture navale (fenêtres rondes, balustrade ou balcon arrondi, fluidité des lignes)., architecte Louis Tenaerts, 1937. Signature sur le muret de clôture «L. TENAERTS / architecte».

L’architecte est également l’auteur de trois bâtiments voisins, pour des propriétaires différents: les nos 303 et 309 (voir ces numéros) la même année, le no305 en 1939.

Élévation de trois niveaux sous toit-terrasse. Façade crépie, rehaussée de pierre blanche artificielle. Rez-de-chaussée de faible hauteur, percé de deux portes de garage flanquant l’entrée piétonne dans-œuvre sous auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. plat. Piédroits traités en bossages concaves, à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. pour l’entrée piétonne. Deux travées inégales aux étages. À gauche, larges fenêtres reliées à droite par un pilastre couvert de céramique noire se prolongeant jusqu’en toiture, avec amortissement sculpté figurant deux oiseaux. Muret d’attique accompagné d’une fine grille. À droite, travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d’oculi à becPetite bouche par laquelle s’évacuent les eaux pluviales. Le terme désigne également un motif décoratif qui évoque un bec., d’un niveau supplémentaire formant mur-écran pour la terrasse. Couvre-murCouverture, souvent en pierre ou en céramique, disposée au sommet d’un mur pour le protéger de l’eau de pluie. Les pignons et les murs de clôture sont d’ordinaire pourvus d’un couvre-mur. en céramique. Porte piétonne conservée, à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. grillé.
Jardinet clos d’un muret crépiLe crépi est un enduit non lissé de plâtre ou de mortier. Il est rugueux, ce qui le distingue des autres enduits. qui enserrait jadis des portails métalliques.

Cage d’escalier centrale de plan carré, contre le mitoyen droit, montant jusqu’en toiture, dans un corps sous toit plat.

Sources

Archives
AVB/TP 50058 (1937).

Sites internet
Bruxelles, ville d'architectes - Louis Tenaerts

Arbres remarquables à proximité