Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

C. WOERL1937

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 35730
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte C. Woerl, 1937.

Immeuble de trois niveaux sous toit plat, le dernier aménagé après 1996 en retrait sur le toit-terrasse. Façade en briques «Belvédère» à joints horizontaux accentués, rehaussée de pierre bleue et de carreaux de grès blanc pour les appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. de fenêtre et couvre-murCouverture, souvent en pierre ou en céramique, disposée au sommet d’un mur pour le protéger de l’eau de pluie. Les pignons et les murs de clôture sont d’ordinaire pourvus d’un couvre-mur. de parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps.. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. percé d’une entrée de garage. Au-dessus, large oriel de deux niveaux sous terrasse, à angle gauche cintré et abritant l’entrée à droite. Celle-ci est précédée d’un escalier de plan cintré avec jardinière et flanquée d’une petite fenêtre grillée. Les pans rectilignes de l’oriel présentent une alternance de lits de briques en boutisse en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. entre un alignement d’autres dressées sur panneresse. Ce parementRevêtement de la face extérieure d’un mur. se prolonge à l’étage pour former le parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. de la terrasse, accompagné d’une grille tubulaire. Ancienne toiture-terrasse à l’origine seulement occupée à droite par le volume, vitré, de la cage d’escalier et d’une petite pièce. Celui-ci porte une poutre de béton formant pergola, posée à gauche sur un pan de façade formant pilierSupport vertical de plan carré.. À droite, pan plus large, animé d’un mince pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. en briques dresséesBriques posées verticalement dans une maçonnerie.. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée.
Muret de clôture en pierre bleue, à grilles tubulaires partiellement conservées.

Sources

Archives
AVB/TP 47463 (1937).