Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Joe RAMAEKERSarchitecte1937

Styles

Art Déco

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2018

id

Urban : 38488
voir plus

Description

Immeuble de rapport de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Joe Ramaekers, 1937. Le même architecte signe l’habitation voisine la même année (voir no18).

Élévation de trois niveaux sous toit plat. Façade en «briques bronzes sablées» à joints horizontaux accentuésAppareil de briques à joints horizontaux accentués. Appareil de briques de parement typique des années 1930, dont les joints horizontaux sont larges et en creux, tandis que les joints verticaux sont minces et pleins., rehaussée de pierre blanche reconstituée, ainsi que de briques rouges pour le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue..
Façade marquée, à droite, par un oriel de deux niveaux de plan cintré parementé de «granite de verre». Au rez-de-chaussée, surplombant une entrée de garage, il décrit une ample courbe, percée de cinq fenêtres à piédroits parementés de carreaux de céramique brune à liseré jaune. Elles sont surlignées par un auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. de béton plat, qui se prolonge au-dessus de l’entrée. Au premier étage, l’oriel forme une allègePartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. à double rainure garnie de céramique beige, pour un corps cintré de moindre diamètre, percé de trois baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. et flanqué de jardinières. Celui-ci forme terrasse au second, à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. à décor géométrique.
Accolé à la paroi courbe de l’oriel, porche d’entrée dans-œuvre précédé d’un escalier bordé d’un muret cintré. Aux étages, petite fenêtre accolée à l’oriel au premier, jumelée à la porte-fenêtre au second. Corniche de béton. Portes piétonne et de garage conservées, à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. à grille géométrique.
Muret du jardinet d’origine, privé de ses portails.

Sources

Archives
AVB/TP 48344 (1937).