Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Pierre DEVOSarchitecte1922

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 36000
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique, signée à gauche de la porte «PIERRE DEVOS / ARCHITECTE.», 1922.

Façade en briques orangées, rehaussée de pierre blanche et de pierre bleue. Élévation de trois niveaux, symétrique aux étages. Trois baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en anse de panier au rez-de-chaussée: porte sous corniche denticulée et baie d’imposte, fenêtres à encadrement en retrait. Logette de maçonnerie de plan trapézoïdal, à couronnement de plan rectangulaire orné d’un bas-relief à feuilles de marronnier, qui porte une terrasse à jouesLe terme joues désigne les petits côtés d’un balcon, entièrement en pierre ou en maçonnerie. profilées et grille en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Un premier projet prévoyait, en lieu et place de la logette, un balcon couvert en bois à toit à pans. Trois fenêtres à arc dépriméArc dont le tracé est une droite raccordée à ses extrémités par deux quarts de cercle. L’arc déprimé est relativement haut : le rayon de ses quarts de cercle doit faire au moins un cinquième de la portée de l’arc. au second étage, comprises chacune dans une arcadeBaie aveugle ou non, coiffée d'un arc, souvent en répétition et allant jusqu’au sol. de même forme, sur pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux latéralement. Lucarne ultérieure. Corniche en gorge et huisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. du rez-de-chaussée conservées; porte architecturée, à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. grillés. 

Sources

Archives
AVB/TP 49780 (1922).