Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Georges HOBÉarchitecte1911

Styles

Beaux-Arts

Recherches et rédaction

2005-2006

id

Urban : 16075
voir plus

Description

Partiellement sur le territoire d'Ixelles, maison bourgeoise de style Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte., architecte Georges Hobé, 1911.

Élévation de quatre niveaux, en pierre blanche, rehaussée au dernier niveau de quelques briques. R.d.ch. transformé par le percement d'une porte de garage. À gauche, porche dans-œuvre abritant l'entrée. Oriel trapézoïdal devançant les niveaux médians, servant d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse ceinte d'un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. TripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. avec baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. centrale en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., dans un mouvement relayé par la corniche en bois. Muret d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. cachant une toiture plate. Porte et châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à petits-bois conservés, grilles du jardinet perdues.

Sources

Archives
AVB/TP 1728 (1911).

Arbres remarquables à proximité