Entièrement située sur le territoire de Bruxelles, la rue De Crayer, rectiligne et perpendiculaire à l'avenue Louise, relie le rond-point de l'avenue Louise à la rue Van Eyck.

La rue De Crayer est tracée selon le plan de l'inspecteur-voyer Victor Besme et l'arrêté royal du 20.02.1864 qui fixe le plan général d'alignement pour l'ouverture de rues et places sur le territoire compris entre l'avenue du Bois de La Cambre et les chaussées de Waterloo et de Charleroi, soit le quartier dit Tenbosch.

Anciennement dénommée rue du Siphon, la rue reçoit son nom actuel en séance du Conseil communal de Bruxelles du 03.08.1869. Gaspar De Crayer (Anvers, 1582-Gand 1669) était un peintre flamand d'histoire, de scènes religieuses et allégoriques et de portraits.

Les premières constructions de la rue apparaissent entre 1871 et 1876 près des angles de l'avenue Louise. Ce sont essentiellement des maisons de style néoclassique et de composition symétrique. Entre 1898 et 1912, une seconde phase de construction fait la part belle aux maisons bourgeoises et aux hôtels particuliers de style éclectique, néo-Renaissance et Beaux-Arts. Côté pair, l'enfilade a été fortement altérée à partir des années 1950 jusque dans les années 1980. De nombreux hôtels particuliers et leurs dépendances (nos 2, 4-6 et 8-12) sont remplacés par des immeubles à appartements. C'est le cas notamment d'un hôtel particulier de style éclectique comprenant un double corps d'écurie, construit  par l'architecte Ernest Acker, en 1898.
Par ailleurs, la rue De Crayer est soumise au plan particulier d'aménagement (PPA) approuvé par l'arrêté royal du 07.07.1970, portant sur l'avenue Louise et ses rues adjacentes.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 2 : 91711 (1987), 96143 (1989) ; 4-6 : 65614 (1956), 84643 (1971) ; 10-12 : 10174 (1898) ; 8-12 : 84583 (1970), 84574 (1972).
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1869.

Périodiques
« Hôtel particulier, architecte Ernest Acker (1898) », Architecture &  Décoration, 6, 1903, pl. 31.