Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

François VAN MEULECOMarchitecte1924

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Extension Sud (Apeb - 2005-2008)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2005-2006

id

Urban : 15827
voir plus

Description

Remarquable immeuble à appartements de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Franz Van Meulecom, 1924.

Élévation de quatre niveaux sous mansarde et de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales, la principale dans l'axe caractérisée par un jeu de retraits aux étages, les deux latérales, symétriques, coiffées d'un frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. courbe flanqué de deux amortissements. Façade en briques, pierre blanche et simili, et pierre bleue. R.d.ch. percé de deux garages aux extrémités. Au centre, dispositif d'entrée savant, avec porche dans-œuvre partiellement ajouré amenant à deux portes piétonnes. Aux étages, travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale devancée d'un large oriel de plan cintré, surmonté d'une rangée de petites fenêtres dans le plan de la façade. Au dernier étage, loggiaPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries. à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon.. Toiture recouverte d'ardoises et percée d'une large lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. en bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade.. Ornementation de façade typique des Années folles : lanternes figurant un faune, allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. sculptées de fruits, amortissements terminaux à motif de libellule, vitraux figurant des papillons, grilles en spirales. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remarquable, majoritairement conservée. FerronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. d'origine.

Intérieur
. Porte de gauche amenant au hall commun avec cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. et ascenseur. Porte de droite menant au duplex formé par le r.d.ch. et le 1er étage. À partir du 2e, un appartement par niveau.

Sources

Archives
AVB/TP 32357 (1924).