Typologie(s)

centre sportif

Intervenant(s)

André BELPALMEarchitecte1961

Styles

Modernisme
Éclectisme

Recherches et rédaction

2006-2007

id

Urban : 16091
voir plus

Description

Centre sportif et de conférences destiné aux employés et membres de la société Solvay. Occupant la majeure partie de l'îlot compris entre l'avenue du Pérou et la chaussée de Boitsfort, il comprend un terrain de football, des terrains de basket et de tennis ainsi qu'une plaine de jeux. Au cœur de l'îlot, le bâtiment principal est conçu en 1961 par l'architecte André Belpalme. Il remplace un imposant édifice de style éclectique, bâti au début du XXe siècle. Le complexe Solvay y était au moins installé depuis 1929. Il portait alors le nom de « stade de jeux Solvay Sport ».

Le bâtiment de 1961 se compose de deux blocs accolés (A et B), à façades en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. de grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice. et briques peintes en blanc, comptant un ou deux niveaux selon la dénivellation du terrain.
Le bloc A, de plan allongé, est conçu pour abriter des salles de conférences, une salle de ping-pong et des pistes de bowling. La partie de l'aile jouxtant le bloc B est bordée, au nord par une véranda ; à l'étage, elle était aménagée à l'origine en appartement pour le régisseur. La longue façade nord du bloc, en briques, est rehaussée par une composition abstraite en mosaïques « muranite ». Suivant le projet, elle devait être ponctuée de silhouettes profilées en barres d'acier, effectuant différents sports.
Le bloc B, dominant le site, affecte un plan en arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. de cercle. Sa façade principale, incurvée et largement vitrée, s'ouvre plein ouest, éclairant une salle de restaurant avec vue panoramique ainsi qu'un petit salon de bridge. Le bloc est coiffé d'un toit à pente unique, largement débordant côté ouest. À l'est se concentrent cuisines, vestiaires et sanitaires. Au sud, une « salle de télévision » hexagonale, ajourée de fenêtres oblongues, flanque l'entrée. Un petit local à usage de bureau, conçu par le même architecte, y est accolé en 1962. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. et portes partiellement remplacés.
Intérieur réaménagé, à l'exception des vestiaires et sanitaires.

Le site, fort modifié au cours du temps, préserve néanmoins de nombreux arbres remarquables. En 1990, des structures « tensostatiques » dessinées par l'architecte André Belpalme viennent couvrir deux des terrains de tennis.

Sources

Archives
AVB/TP 34936 (1929), 81964 (1961), 73468 (1962), 94147 (1990).

Arbres remarquables à proximité