La rue Le Tintoret relie les rues Véronèse et Fulton. La rue Le Titien la croise en son milieu.

L'artère est ouverte suivant le plan d'aménagement du quartier Nord-Est, dessiné par l'architecte Gédéon Bordiau et approuvé par l'arrêté royal du 20.12.1875. À l'instar de ses voisines, la rue apparaît cependant encore en pointillés sur le plan de Bruxelles réalisé par l'Institut cartographique militaire en 1881.

Comme bon nombre d'artères de la partie sud-est du quartier, la rue porte le nom d'un grand peintre. Adoptée par arrêtés du Collège de la Ville de Bruxelles des 14.04 et 15.05.1877, sa dénomination rend hommage à Jacopo Robusti, dit Tintoretto, peintre vénitien de la Renaissance.

Rue Le Tintoret 20 à 28 (photo 2008).

L'artère est bâtie de maisons de style éclectique ou d'inspiration néoclassique, conçues pour la plupart entre 1893 et 1903. Parmi celles-ci, aux nos 20 à 28, un ensemble de cinq maisons éclectiques, conçu en 1896, occupe l'angle formé avec la rue Le Titien. Leurs façades analogues, les latérales disposées en symétrie, ont subi diverses modifications au cours du temps.

Rue Véronèse 48, projet non réalisé d’immeuble à appartements, architecte Jacques Dolphyn, AVB/TP 80465 (1970).

À l'angle de la rue Véronèse, où il porte le no 48, se dresse aujourd'hui un hôtel conçu en 1975 par le bureau Études Génie civil et Architecture. Il remplace quatre maisons néoclassiques, dessinées en 1895 en ensemble avec le no 3 de la rue Le Tintoret. En 1970, l'architecte Jacques Dolphyn avait dessiné pour l'angle un intéressant projet d'immeuble à appartements, aux façades animées de volumes en saillie, qui ne fut jamais réalisé.

Rue Le Tintoret 19, élévation d’origine, architecte A. Baudenne, AVB/TP 13658 (1897).

Au no 15-17 est conçu, en 1899, un bâtiment d'un niveau sous toiture à croupes, à usage d'écurie et de remise, dépendant de la maison d'angle voisine, conçue l'année suivante (voir no 46 rue Le Titien). Il est aujourd'hui transformé. À côté, au no 19, une petite maison implantée en retrait derrière une cour (architecte A. Baudenne, 1897) est surhaussée en 1927 par l'architecte Paul Posno. À l'angle de la rue Fulton, où il porte le no 17, un haut immeuble à appartements conçu par l'architecte Camille Vande Velde en 1970 remplace une maison de 1900-1901 (voir rue Fulton).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 1, 3 : 24010 (1895) ; 15-17 : 13657 (1899) ; 19 : 13658 (1897), 34196 (1927) ; 20 à 28 : 13669 (1896) ; 48 rue Véronèse : 80465 (1970), 93682 (1975) ; 17 rue Fulton : 1684 (1900-1901), 84103 (1970).
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1877, t. I, p. 316.
AVB/PP 953 (1875), 956-957 (1879).

Cartes / plans
Bruxelles et ses environs, Institut cartographique militaire, 1881 (Bibliothèque royale de Belgique, Section Cartes et Plans).