Typologie(s)

hôtel particulier
dépendances

Intervenant(s)

François CORNELISarchitecte1931

Jacques CUISINIERarchitecte1960

Styles

Beaux-Arts
Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 35782
voir plus

Description

À l’angle de l’avenue Jean Sobieski, hôtel particulier d’inspirations Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte. et Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte F. Cornelis, 1931.

Bâtiment de deux niveaux sous toiture mansardée, présentant deux façades de briques orangées, rehaussées de simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche, de pierre blanche et de pierre bleue. Travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. à jeux de ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., deux inégales vers l’avenue, la principale percée de fenêtres à deux meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.. Deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. égales côté rue, marquées par des avant-corps de plan trapézoïdal, flanquant la porte, à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe. sous corniche. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. de menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. à pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. coiffés d’un balustrePetits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire, constituant une balustrade.. Lucarnes rampantesUne lucarne est dite rampante lorsqu'elle est couverte par un appentis incliné dans le même sens que le versant du toit. dans le terrasson. Hautes souches de cheminée en briques. Corniche continue suivant les ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. de la façade. Porte conservée, à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe. grillé. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. du rez-de-chaussée conservés, à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. d’imposte à petits-bois, ceux de l’étage refaits à l’identique.
Clôture du jardinet à grille en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage., conservée.

À l’intérieur, cage d’escalier centrale. Au rez-de-chaussée, côté rue, bureau à gauche, salle de famille à droite; salle à manger côté avenue et cuisine à l’arrière.

Au no3, annexe de même style, d’un niveau (architecte Jacques Cuisinier, 1960).

Sources

Archives
AVB/TP 39260 (1931), 72097 (1960).