Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1874

INCONNU - ONBEKEND1873

INCONNU - ONBEKEND1875

Adrien BLOMMEarchitecte1920

INCONNU - ONBEKEND1886

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Pentagone (1989-1993)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Paysager
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 31352
voir plus

Description

Enfilade de maisons de rapport aux façades enduites d’inspiration néoclassique. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. simple, avec fenêtres rectangulaires ou échancrées à encadrement mouluré, balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonte précédant les portes-fenêtres, terminaison classique.

Aux nos 98-100, de 1873, quatre niveaux et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.; rez-de-chaussée initial avec devanture commerciale à entrée latérale, fenêtre et portail à droite ; modifié ultérieurement.
Aux nos 102-104, cinq niveaux, dont un entresolé et un supérieur de moindre hauteur, et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., suivant projet de 1875 légèrement divergent; rez-de-chaussée adapté, respectant l’agencement initial.
Aux nos 106-108, quatre niveaux de hauteur dégressive et cinq travées; permis de bâtir de 1886 comprenant également deux habitations attenantes à l’arrière et totalisant six travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et quatre niveaux. Façade principale abondamment décorée, avec léger ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. axial et panneaux stuqués. Devanture commerciale de l’architecte A. Blomme, datant de 1920.
Aux nos 110-112, cinq niveaux de hauteur dégressive et trois travées; permis de bâtir de 1874. Rez-de-chaussée initial avec devanture commerciale et accès privé; deuxième niveau ajouré à l’origine de portes-fenêtres précédées d’un balcon continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées., transformés ultérieurement.

Sources

Archives
AVB/TP 19303 (1873), 2147 (1875), 2144 (1886) et 27323 (1920), 19306 (1874).