Vous voyez cet objet en preview en tant qu'administrateur du site.

Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme
Néoclassicisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 30162
voir plus

Description

Ensemble de trois maisons bourgeoises de tradition néoclassique, suivant demande de permis de 1901. 

Trois niveaux sur sous-sol élevé, couverts par une toiture mansardée ardoisée; deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. au n° 8, trois en façade et cinq latéralement à chacun des nos 10 et 12 encadrant symétriquement l’entrée sud du parc d’Egmont. Façades enduites et peintes, à refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages. au rez-de-chaussée, à trumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. ornés de tablesPetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. saillantes aux étages, sur soclesMassif surélevant un support ou une statue. en pierre bleue, et rythmées par des bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade.; en pierre bleue aussi, linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. et allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. panneautées du premier étage. Bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. rectangulaire sous balcon au n° 8, balcon sur deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. à chaque étage, en façade principale, aux nos 10 et 12, tous à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. et sur hautes consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. terminées en Éléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon.. Encadrement plat aux fenêtres et aux portes à épaisse traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. profilée sous la baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. d’imposte. BandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. d’entablement «classique»; lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. courbe. Fermant les cours latérales à usage de parking, grillages en fer de lance. 

Sources

Archives
AVB/TP 11826 (1901).