Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
maison bourgeoise

Intervenant(s)

Joseph HALLAUXarchitecte, géomètre (-expert)1913

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2013-2015

id

Urban : 23581
voir plus

Description

À l'angle de l'avenue du Pesage, ensemble de style éclectique formé d'une maison d'angle de rapport à rez-de-chaussée commercial et de deux maisons bourgeoises, architecte Joseph Hallaux, 1913.

Façades en briques rouges, rehaussées d'éléments en pierre bleue et de briques jaunes formant des motifs décoratifs.

Sur l'angle, immeuble de rapport (n°1A): vers le square, façade de quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., la première d'entrée à niveaux décalés. Aux étages, une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sur deux marquée de balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. (celui du premier, à gauche, remplacé); vers l'avenue du Pesage, façade de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. rehaussée d'un balcon et d'un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. (à l'origine un oriel) de plan trapézoïdal sous toiture-terrasse à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. (remplacé). Cette façade en retrait de l'alignement permit, à l'origine, l'aménagement d'un jardinet privatif aujourd'hui occupé par une annexe sous toiture-terrasse (extension du rez-de-chaussée commercial). Rez-de-chaussée commercial modifié.
Aux nos2 et 4 avenue du Pesage, les deux maisons partagent une façade commune alignant cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. jouant sur des décrochements. Au n°2, balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. d'origine. Au n°4, logette en bois sous toiture-terrasse, également d'origine.
Menuiserie conservée au n°4 (les autres châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés selon le profil ancien).

Sources

Archives
ACI/Urb. 279-1.