Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Styles

Néogothique

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Recherches et rédaction

2013-2015

id

Urban : 23572
voir plus

Description

Petite maison de style néo-gothique, 1936.

Élévation en briques rouges et éléments de pierre blanche, comptant deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et deux niveaux coiffés d'un pignon à gradinsPignon dont les rampants sont étagés en escalier, à la manière de gradins.. Fenêtres à croiséeBaie à croisée. Baie divisée par des meneau(x) et traverse(s) se croisant à angle droit. de pierre. Porte à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle., reprise dans un encadrement de pierre. PignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. percé d'une serlienneTriplet formé d’une baie centrale couverte d’un arc en plein cintre et de deux petites baies latérales rectangulaires. Ces dernières sont plus basses et plus étroites que la baie centrale.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés. AncresPièce métallique apparente ou noyée dans l’enduit de façade, fixée à l’extrémité d’un tirant en fer pour solidariser les murs et les planchers. Il existe des ancres purement décoratives, non reliées à des tirants..

Devant la façade, zone non aedificandi fermée de murets et, à l'origine, de grilles (disparues).

Sources

Archives
ACI/Urb. 149-20.

Arbres remarquables à proximité