Typologie(s)

villa à trois façades

Intervenant(s)

Léon SMETSarchitecte1919

Styles

Traditionnalisme
Éclectisme d'inspiration pittoresque

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Woluwe-Saint-Pierre (DMS-DML - 2002-2009, 2014)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2005

id

Urban : 17345
voir plus

Description

Villas jumelées de style cottage, architecte Léon Smets, 1919. Elles forment un volume d'un niveau sous haute toiture à croupesUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux., flanqué d'avant-corps à toiture brisée débordante.

Façades crépies, à l'imitation de colombage sur les pignonsPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. et souches de cheminée. Façade avant ajourée de quatre fenêtres à volets de bois au r.d.ch. PignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. marqué dans l'axe par une souche de cheminéePartie du conduit d’une cheminée émergeant du toit., flanquée de deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. devancées d'un balcon à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. de bois à claire-voieUn élément est dit à claire-voie lorsqu’il est ajouré de petites ouvertures décoratives.. Avant-corps à façade-pignon percée de la porte d'entrée et d'une fenêtre au r.d.ch., surmontées d'une fenêtre flanquée d'un oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale.. Façade arrière marquée par la saillie de deux cheminées.

Sources

Archives
ACWSP/Urb. 26 (1919).