L'avenue relie, par un tracé sinueux, les avenues Louis Jasmin et du Jeu de Paume, en croisant le Pont du Cerf. Son nom renvoie au célèbre écrivain et aviateur français Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) et rappelle l'existence, non loin de là, du champ de courses de Stockel où se tenaient les meetings d'aviation jusqu'en 1957.

Cette artère présente un caractère résidentiel. Les constructions, alignées derrière une zone de recul, sont quasiment toutes conçues dans les années 1980: le côté impair est bâti durant la première moitié de la décennie, le côté pair durant la seconde moitié. Seules deux maisons de type bel étage, aux n°s4 et 6, sont antérieures (1975).

Le bâti est composé de maisons unifamiliales soit à quatre façades, soit groupées par séries de deux ou quatre, résultat d'une promotion immobilière dans le cas des n°s8 à 20 et 24. Par leur gabarit identique et leurs matériaux, dominés par la brique rouge et la tuile, elles confèrent une grande homogénéité, voire une certaine monotonie à la rue.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACWSP/Urb. 4: 50 (1975); 6: 48 (1975); 8 à 20 et 24: 1, 2, 204 (1985).