La rue Thiéfry relie le carrefour formé par les rues Josaphat, L'Olivier et Geefs à l'avenue Paul Deschanel, à hauteur de l'avenue Rogier. Elle croise la rue des Coteaux, à partir de laquelle elle oblique.

Large de douze mètres, le premier tronçon de l'artère est percé en vertu d'une délibération du Conseil communal du 14.07.1865, validée par l'arrêté royal du 07.11.1865, sur les terrains et aux frais de l'Administration des Hospices et Secours de la Ville de Bruxelles. Cette portion est pavée entre 1866 et 1869. De même largeur à l'origine, le second tronçon est quant à lui ouvert en 1906 jusqu'au chemin de fer de ceinture, future avenue Deschanel. Ce tronçon est ensuite élargi côté pair jusqu'à vingt mètres, suivant un plan de 1922 ratifié par l'arrêté royal du 27.02.1924.

Le nom de la rue rend hommage à Charles Joseph Thiéfry (Antoing, 1796 – Bruxelles, 1878), qui fut militaire et homme politique.

Le premier tronçon de la rue est essentiellement bâti entre 1867 et 1876, de maisons de style néoclassique, tels les nos26, 40 et 44. Les parcelles restées vierges se construisent dans les années 1880 et 1900, de maisons d'inspiration néoclassique ou de style éclectique. La plupart de ces habitations ont été remaniées au cours du temps, comme le no75, un hôtel particulier d'avant 1876, à façade dérochée. Plusieurs immeubles donnent accès à des constructions en intérieur d'îlot, comme le no59-61 (avant 1876), à l'arrière duquel s'étend une ancienne tannerie, ou encore les nos63 et 65, avec bâtiments arrière à usage d'écurie et de magasin (architecte Em. Verhas, 1907). Citons également la distillerie Fovel (voir no69), dont la fondation remonte aux années 1860. Le second tronçon, quant à lui, n'est bâti qu'entre 1922 et 1934, de maisons et d'immeubles de rapport d'inspirations Art Déco ou Beaux-Arts, dont les nos78 et 80 (architecte J. Van Lint, 1925), ainsi que 93a (architecte C. Devriese, 1932).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACS/Urb. 63, 65: 254-63-65; 80: 254-80; 93a: 254-93a.
ACS/TP 254.
ACS/TP Infrastructure 394.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1864-1865, p. 341.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1865-1866, p. 44.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1866-1867, p. 265.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1868, p. 78.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1869, p. 58.

Ouvrages
CULOT, M. [dir.], Schaerbeek. Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles, AAM, Bruxelles, 1980-1982, fiche 17.
DEKOSTER, J.-A., Les rues de Schaerbeek, Bruxelles, 1981, p. 111.

Périodiques
MERTENS, A., ROZEZ, «Thiéfry (rue)», Annuaire du Commerce et de l'Industrie de Belgique, Province de Brabant, Bruxelles et sa banlieue, Bruxelles, Établissements généraux d'imprimerie, 1868.

Cartes / plans
BESME, V., Plan parcellaire des environs de Bruxelles, Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek, 1867.
Plan de la commune de Schaerbeek 1876, Institut géographique national.
Bruxelles et ses environs, Institut cartographique militaire, 1881.
Bruxelles et ses environs, Institut cartographique militaire, 1893.
Plan de la commune de Schaerbeek 1899.