Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

E. VAN STEENBERGENarchitecte1924

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20840
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Ed. Van Steenbergen, 1924.

Façade en briques orangées et béton peint, parcimonieusement rehaussée de quelques briques vernissées brunes. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales et deux niveaux sous pseudo-brisis. Porte jumelée à une fenêtre, l'ensemble sous traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. saillante et baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. d'imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. en escalier. Au-dessus, porte-fenêtre sous tympanEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge. en trapèze, devancée d'un balconnet de plan triangulaire à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps.. En travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale., logette de plan trapézoïdal, dépourvue d'allègePartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. et dotée d'un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre.. Elle sert d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps.. Pseudo-brisis percé d'un oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. octogonal et d'une fenêtre rectangulaire. Jeu de briques: frisesBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. saillantes, ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. successifs, etc. Grilles en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. d'origine. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. garnie de petits-bois et de verre jaune.

Sources

Archives
ACS/Urb. 106-99.