Typologie(s)

maison bourgeoise
entrepôt

Intervenant(s)

Edmond SERNEELSarchitecte1910

Styles

Éclectisme
Néogothique

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Inventaire de l'architecture industrielle (AAM - 1980-1982)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Scientifique
  • Technique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20493
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique d'inspiration gothique, conçue par l'architecte Edmond Serneels pour l'entreprise de denrées coloniales Wouters Frères, 1910.

Élévation de trois niveaux, en briques rouges, rehaussée de pierre bleue et de pierre blanche. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale. ou en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle., à allègePartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. en arcadeBaie aveugle ou non, coiffée d'un arc, souvent en répétition et allant jusqu’au sol. aux étages. Au rez-de-chaussée, porte cochère et large fenêtre anciennement grillée. Étages marqués par un dispositif axial en travée brugeoiseDans l'architecture d'inspiration Renaissance flamande, la travée brugeoise est une travée inscrite sur toute sa hauteur dans un pan de mur en retrait et généralement sommée par un arc aveugle, souvent brisé.. Au premier, fenêtre et porte-fenêtre en T devancée d'un balcon sur sa partie droite. Au second, quatre fenêtres jumelles. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. coiffée d'une lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. flanquée de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. à amortissementAmortissement. Élément décoratif placé au sommet d’une élévation.Amorti. Sommé d'un amortissement. et percée d'une porte-fenêtre en T à balcon axial de plan cintré sur cul-de-lampe. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. conservés, à imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. à petits-bois. Porte remplacée.

Entrepôt et écuries arrière contemporains de la maison, agrandis et transformés en bureaux dans les années 1990 (atelier d'architecture Acrotère).

Sources

Archives
ACS/Urb. 16-116.

Périodiques
«Propriété de MM. G.-E. Wouters Frères, Rue Artan, 112, à Schaerbeek», Album de la Maison Moderne, 1911, 3e année, pl. 120.

Arbres remarquables à proximité