Typologie(s)

hôtel

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1913-1914

Styles

Éclectisme
Néo-Renaissance flamande

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22283
voir plus

Description

Ancien hôtel de voyageurs de style éclectique teinté de néo-Renaissance flamandeLe style Renaissance flamande (XVIe s.) mêle des éléments inspirés de la Renaissance italienne à l’héritage architectural médiéval local. Le style néo-Renaissance flamande (de 1860 à 1914 environ) cherche à ressusciter cette architecture, à la faveur de l’émergence du nationalisme belge. Il se caractérise par des élévations en briques et pierres et des formes caractéristiques (pignons, tourelles, logettes)., conçu en 1913, millésimé «1914» dans l'axe et transformé en immeuble à appartements en 1947 (architecte A. Soin).

Élévation de trois niveaux sous mansarde et de cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales aux étages, distribuées symétriquement, l'axiale marquée par une imposante lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. passante coiffée d'un dômeToit de plan centré à versant continu ou à pans, galbé en quart de cercle ou d'ovale. de plan carré. Façade en briques rehaussées de pierre bleue. Rez-de-chaussée percé de grandes arcadesBaie aveugle ou non, coiffée d'un arc, souvent en répétition et allant jusqu’au sol., autrefois des portes latéralement et des portes-fenêtres au centre; en 1947, entrée placée dans l'axe et ajout d'allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. latérales. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. des étages rectangulaires sous arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager. à archivolteMouluration disposée sur le front de l’arc. Le corps de moulures qui compose l’archivolte est de faible ampleur, moins complexe que celui de la corniche., ménageant un tympanEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge. garni de carreaux de céramique figurant végétaux et grotesquesDécouverts à la Renaissance dans les ruines de monuments de l'Antiquité romaine appelés grottes, les grotesques sont des ornements fantastiques mêlant des figures et des éléments en métamorphose.. En travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale, portes-fenêtres à deux meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie., devancées de balcons de taille dégressive à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon.; grilles remplacées. Lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. percée d'un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. à traversesÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. latérales et dotée d'un couronnement original: volutesOrnement enroulé en spirale que l’on trouve notamment sur les chapiteaux ioniques, les consoles, les ailerons, etc. latérales et corniche cintrée interrompue par un amortissementAmortissement. Élément décoratif placé au sommet d’une élévation.Amorti. Sommé d'un amortissement. circulaire en pierre portant autrefois une horloge; dômeToit de plan centré à versant continu ou à pans, galbé en quart de cercle ou d'ovale. aujourd'hui privé de son lanternonPetite construction de plan centré, située au faîte du toit.. FriseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. d'entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. garnie de carreaux de céramique et scandée par les modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche. à glands de la corniche. Pointes de diamantBossage comptant plusieurs facettes, comme la pointe d’un diamant.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. et portes remplacés.

Sources

Archives
ACS/Urb. 220-9.

Arbres remarquables à proximité