Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaireRectiligne et bordée d'arbres, l'avenue Georges Eekhoud relie le square Riga au carrefour formé par les avenues Maurice Maeterlinck et Zénobe Gramme, ainsi que par les rues Chaumontel et Van Droogenbroeck. Les rues Gustave Huberti et Grégoire Leroy y débutent.

L'artère se situe dans le quartier dit Monplaisir-Helmet, dont le plan de voiries dressé par l'ingénieur communal des Travaux Octave Houssa est approuvé en séance du Conseil communal du 03.11.1904 puis par l'arrêté royal du 21.04.1906, en même temps que ceux des trois autres nouveaux quartiers de Schaerbeek – Monrose, de Linthout et de la Vallée Josaphat. L'avenue est percée en 1907 à travers une zone pourtant relativement bâtie, le long de portions de chemins voués à disparaître: les rues du Lion, Chaumontel et de la Bruyère. Les travaux d'aménagement s'achèvent en 1913.

À l'instar d'autres artères du quartier, l'avenue porte le nom d'un littérateur belge. L'écrivain Georges Eekhoud (Anvers, 1854 – Schaerbeek, 1927) habita à Schaerbeek, au no407 de la rue du Progrès. Cette dénomination fut d'abord attribuée à l'actuelle avenue Huart Hamoir, avant d'être donnée à l'avenue en question en séance du Collège communal du 23.03.1906.

Résidentielle, l'artère est bâtie de maisons unifamiliales et de rapport, devancées d'un jardinet. Les premières habitations, de style éclectique, sont érigées entre 1912 et 1915. Parmi celles-ci, mentionnons le no1-3, d'inspiration Art nouveau (voir ce numéro), ainsi que les nos13 (architecte Antoine Laenen, 1914) et 21 (1915). L'avenue se bâtit de manière plus intensive entre 1921 et 1935, de constructions de style éclectique, tel l'ensemble formé par les nos25 et 27 (architecte Michel Vidy, 1924), ou Art Déco, tels les nos37 à 49 (1927), qui forment également un ensemble, mâtiné de style cottage et conçu pour le Comptoir national des Matériaux. Certaines réalisations de cette période, comme le no12 (voir ce numéro), sont d'inspiration Beaux-Arts. Quelques immeubles modernistes sont en outre érigés dans les années 1950.

Sources

Archives
ACS/Urb. 13: 116-13; 21: 116-21; 25, 27: 116-25-27; 37 à 49: 116-37.
ACS/TP 116.
ACS/TP Dénomination des rues II.

Ouvrages
BERTRAND, L., Schaerbeek depuis cinquante ans. 1860-1910, Librairie de l'Agence Dechenne, Bruxelles, 1912, p. 59.
DEBOURSE, X., Schaerbeek. Parcours d'Artistes, Arobase Édition, Bruxelles, 2009, pp. 36-37.

Cartes / plans
HOUSSA, O., Plan no3. Aménagement des quartiers Mon Plaisir et Helmet, 11.04.1904 (ACS/TP).

Sites internet
Petites histoires des rues de Schaerbeek