Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Fernand MEERTarchitecte1926

Styles

Éclectisme tardif
Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Forest (DPC-DCE - 2014-2020)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016-2019

id

Urban : 38799
voir plus

Description

Maison bel-étage de style éclectique tardif, teintée d’Art Déco, architecte Fernand Meert, 1926.

Élévation asymétrique sur deux niveaux, en briques rouges, rehaussée d’éléments en pierre bleue et pierre blanche. Toiture mansardée. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. principale devancée à l’étage d’un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. de plan courbe surmonté d’une terrasse ceinte d’un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. sur laquelle s’ouvre la large lucarne passante (triplet). Porte sous auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. en pierre. Porte de garage flanquée de deux petites fenêtres. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. du rez-de-chaussée et corniche débordante d’origine.

Sources

Archives
ACF/Urb. 8942 (1926), 25564 (2014).