Typologie(s)

immeuble à appartements
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

François SOUCHEZarchitecte1911

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20786
voir plus

Description

À l'angle de la rue Victor Hugo, immeuble à appartements à rez-de-chaussée commercial, de style éclectique, architecte F. Souchez, 1911.

Élévation de quatre niveaux, le deuxième en entresol, et neuf travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.: quatre vers l'avenue, la première en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. et de moindre hauteur, les autres percées de fenêtres jumelles; une travée biaiseTravée d’angle, située de biais, généralement à quarante-cinq degrés, par rapport au reste de l’élévation. devancée de balcons de taille dégressive; enfin quatre autres, étroites, vers la rue. Deux premiers niveaux en pierre bleue à bossages, les deux suivants enduits en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. d'Euville à décor sculpté. Portes vers l'avenue et châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. de l'entresol conservés. Corniche modifiée. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. à élégant décor Art nouveauStyle Art nouveau (de 1893 à 1914 environ). Mouvement international, avec de fortes variantes locales, né en réaction aux styles « néo ». En Belgique, ce courant connaît deux tendances : d’un côté, sous l’égide de Victor Horta, l'Art nouveau « floral », aux lignes organiques ; de l’autre, l'Art nouveau géométrique, influencé par l'art de Paul Hankar ou la Sécession viennoise..

Sources

Archives
ACS/Urb. 76-87-89.