Reliant la r. de la Poste à la r. Verte, la r. des Secours fut tracée en 1845 sur des terrains appartenant à l'hospice de la Sainte-Trinité de Bruxelles - d'où elle tira son nom de r. des Hospices qu'elle conserva jusqu'en 1851.

Construites entre les années 1845 et 1880, la plupart des maisons qui la bordent sont d'allure simple : deux ou trois travées et deux ou trois niveaux séparés ou non par des bandeaux, baies rect. ou surbaissées, façades enduites et peintes (parfois cimentées ultérieurement).

Au no 18, petite bâtisse à usage industriel avec façade à pignon en brique percée au 1er d'une large ouverture surmontée d'une poulie pour hisser les marchandises.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire