Reliant la ch. de Louvain au sq. Gutenberg, cette rue fut tracée dans le prolongement de la r. Philippe le Bon en 1868. Elle forme un coude à hauteur de la r. Willems.

En 1899, la partie de la r. Philippe le Bon située sur le territoire de la commune fut rebaptisée en l'honneur de Thimothée Félix Bonneels, qui par testament avait légué d'importantes sommes d'argent aux institutions charitables.

Maisons datées en majorité des années 1884-1889, la plus anc. de 1874 (no 3 : modifiée en 1898). Constructions de type éclectique soit d'inspiration néoclassique (no 12), soit d'inspiration néo-Renaissance flamande (no 14). Elévations de deux ou trois travées (nos 3, 5, 15) sur trois niveaux. Au no 1, à l'angle de la ch. de Louvain, un édifice comptant cinq travées r. Bonneels, une travée biaise et une autre ch. de Louvain (no 186). Au no 7, immeuble construit en 1953 à l'emplacement de maisons de 1889. Aux nos 11-13, à l'emplacement de maisons anc. datées de 1887, on construisit en 1984 un centre sportif présentant un mur partiellement aveugle à front de rue.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives

ACSJ/Urb./TP 149 (1874), 2186 (1878), 2906 (1884), 3299 (1886), 3635 (1889), 5433 (1898), 14833 (1953), 17019 (1984).
AGR 1379.
CC 19.06.1868, 10.07.1868, 30.10.1868, 17.08.1869.