La rue de Bordeaux a été tracée selon l'AR du 5.11.1862, comme bon nombre de rues du quartier. En fort dénivelé, elle prolonge la r. du Métal pour rejoindre la r. Saint-Bernard. Elle croise, en son milieu, la r. de Lausanne et forme, à son intersection, un léger coude.

Le bâti, dans la partie basse de la rue, est essentiellement constitué de maisons de rapport de style néoclassique.
Dans la partie haute, il est plus bourgeois et moins homogène. Certaines façades relèvent d'une inspiration néoclassique, d'autres sont marquées par l'influence de l'Art nouveau ou du style néo-Renaissance flamande. La rue a été majoritairement bâtie dans le dern. quart du XIXe s. Çà et là, des immeubles à appartements des années 1950 et 1960 remplacent d'anc. maisons.

Nos  ne figurant pas en notice : 2-2a : maison d'angle d'inspiration néoclassique, 1875 ; : maison néoclassique, 1877, exhaussée d'un demi-niveau ; 4-6 : large maison d'inspiration néoclassique, 1874 ; : maison néoclassique, 1874, act. recouverte de briquettes ; : maison néoclassique, 1876, act. recouverte de briquettes ; 10 : maison néoclassique, 1875 ; 11 : maison néoclassique, 1875, act. recouverte de briquettes ; 12 : maison néoclassique, 1876, conserve une devanture en bois de 1895 ; 15 : maison néoclassique, 1874, act. recouverte de briquettes ; 20 : immeuble d'angle, 1966, arch. P. Van Den Berghe, remplace une maison de 1892 ; 24-26 : immeuble à appartements, 1951, arch. S. Deval, remplace un atelier de sculpture de 1890 ; 27 : petit bâtiment, 1906 ; 30 : maison de style éclectique à façade polychrome, 1892, entrepreneur Jean-François Loris ; 31-31a, 33 et r. de Lausanne 28 : ensemble de trois maisons d'inspiration néoclassique, 1876 ; 32 : maison d'inspiration néoclassique, 1890, arch. Louis et Arthur De Rijcker, munie d'une lucarne en 1962 ; 35 : maison d'inspiration néoclassique, 1889 ; 38 : maison d'inspiration néoclassique, 1894, entrepreneur Félix Bistiaux, munie d'une logette en 1912, soubassement percé d'une porte de garage en 1953 ; 45 : immeuble à appartements, 1953, arch. Roger Dejeneffe et Joseph Thomas ; 56 : immeuble à appartements, 1963, arch. L. Heymang, remplace une maison de 1888 ; 58 : immeuble à appartements, 1967, arch. Jacques Thiran (selon De Keyser, G., 1996), remplace une maison de 1897, entrepreneur Félix Bistiaux ; 60 : immeuble à appartements, remplace une maison de 1896, entrepreneur Félix Bistiaux ; 62-62a et rue Saint-Bernard 43 : immeuble à appartements de style Beaux-Arts, aménagé en logements sociaux en 1987.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACSG/TP (Fonds non classé).

Archives des nos ne figurant pas en notice
ACSG/Urb. : 3047 (1875) ;: 4353 (1887) ; 4-6 : 2666 (1874) ; : 2540 (1874) ; : 3555 (1876) ; 10 : 3109 (1875) ; 11 : 3241 (1875) ; 12 : 3538 (1876), 209 (1895) ; 15 : 2483 (1874) ; 20 : 2958 (1892), 144 (1966) ; 24-26 : 2600 (1890), 35 (1951) ; 27 : 347 (1906) ; 30 : 2986 (1892) ; 31-31a, 33 et rue de Lausanne 28 : 3939 (1876) ; 32 : 2960 (1890), 14 (1962) ; 35 : 3338 (1889) ; 38 : 3685 (1894), 222 (1912), 107 (1953) ; 45 : 177 (1953) ; 56 : 2007 (1888), 23 (1963) ; 58 : 860 (1897), 51 (1967) ; 60 : 651 (1896) ; 62-62a : voir 43 rue Saint-Bernard : – (1987).