Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Baptisée en l'honneur du sculpteur liégeois, Eugène Simonis (1810-1882), auteur notamment de la sculpture de Godefroid de Bouillon sur la place Royale à Bruxelles, la rue, à cheval sur les territoires d'Ixelles et de Saint-Gilles, débute à l'angle de la r. Defacqz, pour aboutir à la pl. du Châtelain à Ixelles.

Tracée sur plan d'alignement du 08.10.1879, elle présente un bâti bourgeois, édifié entre 1892 et 1909, aux façades reflétant les diverses tendances de l'éclectisme du tournant du XXe siècle, du style néoclassique au style Beaux-Arts.

Les parcelles des nos 17, 19 et 21 étaient bâties, en 1892, de serres pour la culture industrielle des orchidées. Elles ont aujourd'hui fait place à des maisons construites à des dates diverses (voir nos 17, 19 et 21).


Nos ne figurant pas en notice
 : 1 et 3, deux maisons de resp. 1895 et 1894, remplacées en 1989 par un complexe d'immeubles à appartements sis aux nos 96 à 104 r. Defacqz ; : maison d'inspiration néoclassique, 1896, arch. François Souchez, r.d.ch. commercial modifié en style Art Déco en 1938, disparu en 1974 ; : maison de style néoclassique, 1895, arch. Hubert DE KOCK ; 8 : maison d'inspiration néoclassique, 1892 ; 21 : anc. atelier de vitrerie en arrière-bâtiment, 1900, augmenté d'un magasin en 1902, entrepreneur Gustave Desteinbachberick. En 1905 et 1909, un garage Renault, édifié à front de rue, complète l'ensemble. Le tout est démoli pour céder la place, en 2004, à de nouvelles maisons.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 17-21 : 2972, 3032 (1892).

Archives des numéros ne figurant pas en notice
ACSG/Urb. 1 : 44 (1895), voir r. Defacqz 96 à 104 : 52 (1989) ; : 368 (1896), 298 (1938), 55 (1974) ; 3 : 3627 (1894), voir r. Defacqz 96 à 104 : 52 (1989) ; 6 : 247 (1895) ; : 3085 (1892) ; 21 : 2088 (1900), 106 (1902), 334 (1905), 148 (1909).

Ouvrages

Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles. Saint-Gilles, AAM, Bruxelles, 1980-82, fiche 115.