Dénommé en l'honneur du baron Pierre Paulus de Châtelet (1881-1959), peintre belge qui habita Saint-Gilles. Le parc compte deux parties aménagées à des époques différentes. La partie ouest s'étend sur l'ancienne propriété de l'établissement religieux du Cénacle (voir r. de l'Hôtel des Monnaies). Elle fut constituée suite aux travaux de percement du métro en 1973. Elle est bordée d'une lisière d'arbres et jalonnée de sculptures en bronze : baron Pierre Paulus de Châtelet par Adolphe Wansart (1954), Charles Plisnier par Akarova, Louis Morichar par Godefroid Devreese.


A l'est, la plus ancienne partie, au caractère encaissé et paysager à l'anglaise, constitue le jardin d'origine de la maison Pelgrims. Une fontaine aménagée v. 1970 alimente un chapelet de mares étagées puis un étang traversé par un pont cintré. Rocailles et fabriques ; plaine de jeux ; stèle dédiée à l'écrivain Maurice Gauchez. Au fond du jardin, centre pour le 3e âge, « Notre cercle », inauguré le 30.10.1971 : imposante villa résultant de la transformation des écuries de la maison Pelgrims, conçues en 1905.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Ouvrages
DEROM, P., Les sculptures de Bruxelles. Catalogue raisonné, Patrick Derom Gallery, Bruxelles, 2002, pp. 108-110.
Monuments et sites protégés, Région de Bruxelles-Capitale, éd. Mardaga, s.l., 1999, p. 222.