Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme
Néo-Renaissance

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2020-2022

id

Urban : 35610
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique, d’inspiration néo-RenaissanceLe style néo-Renaissance (de 1860 à 1914 environ) puise son inspiration dans l'architecture de la Renaissance, un courant artistique né en Italie au XVe siècle qui cherchait à ressusciter l’architecture de l'Antiquité gréco-romaine., de composition asymétrique, 1900 (pignon millésimé).

Elle se situe au sein d’une enfilade homogène d’immeubles de style éclectique allant du n°248 au n°288.

Élévation richement parée de pierre blanche et de pierre bleue. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. à bossages. Travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. percée de tripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste.; au premier étage, sur consoles à tête de lion, logette de plan courbe surmontée d’une terrasse à dés en pierre et grilles en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.; pignon à gradinsPignon dont les rampants sont étagés en escalier, à la manière de gradins. et amortissements percé d’un oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale.. En travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d’entrée, porte surmontée d’un oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. grillé (vitrail représentant un paon); au premier étage, balcon semi-circulaire à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... pansuUn garde-corps est dit pansu lorsqu'il se cintre en doucine en élévation. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.; allègePartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. à grilles au dernier niveau; lucarne en pavillonLe toit en pavillon est un toit à quatre versants droits couvrant un corps de bâtiment de plan sensiblement carré. La lucarne en pavillon est une lucarne dont le toit est en pavillon.. Au-dessus de la fenêtre du rez-de-chaussée, médaillonCartouche rond ou ovale. avec les initiales P.T. (pour le commanditaire, Pierre Taymans) entrelacées. Panneaux de carreaux de céramique à motifs floraux, aux allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. et sous la corniche. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. et ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. conservées.

Intérieur. Plusieurs décors en carreaux de céramique: toilette de l’entresol avec carreaux bleu et blanc (Boch Frères – La Louvière) représentant des villes belges (Bruges, Blankenberg et Ostende); panneau de carreaux de céramique décorant la cage d’escalier représentant deux jeunes hommes l’un dans l’eau, l’autre dans un jardin en fleurs (signé «La Majolique d’Emptinne»; dans une annexe de 1907, deux autres panneaux du même fabriquant, représentant des oiseaux.

Sources

Archives
ACK/Urb. 8 (1900).