Cette petite rue en pente relie la rue de l'Abbaye au square Henri Michaux, situé au carrefour des rues Washington, du Prévôt et des Mélèzes.

La rue est créée dans le cadre du plan des Modifications des alignements des pans coupés du quartier Tenbosch, approuvé par l'arrêté royal du 08.10.1901, ce dernier modifiant l'arrêté royal du 20.02.1864 approuvant le Plan général d'alignement pour l'ouverture de rues et places sur le territoire compris entre l'avenue de la Cambre et les chaussées de Waterloo et de Charleroi. Elle est établie sur l'assise de l'ancien chemin vicinal no 50.

La rue doit son nom à Hector Denis, avocat, homme politique et sociologue (1842 – 1913). Il fut recteur de l'Université Libre de Bruxelles de 1892 à 1894.

La rue, dont le bâti, ordinaire, est marqué par l'éclectisme, se construit progressivement à partir de 1900, et ce jusqu'à la fin des années 1920.
Du côté pair, la rue Hector Denis est principalement bordée par le parc Tenbosch, parc public aménagé en 1983 et qui formait jadis le jardin de l'ancienne propriété de l'industriel Louis Semet-Solvay, dont il ne subsiste aujourd'hui que l'ancienne conciergerie (sise au no 217b de la chaussée de Vleurgat). La physionomie de la rue, à hauteur de la chaussée de Vleurgat, est marquée par deux immeubles à appartements.
Du côté impair, quelques parcelles sont traversantes avec la rue de l'Abbaye. Le bâti de ces parcelles consiste en quelques garages, avec ou sans logement pour chauffeur ou dépendances (nos 47, 47a, 47b : garages par l'architecte Pierre de Gieter, 1928), parmi quelques modestes maisons d'habitation et un immeuble à appartements moderniste (voir no 7-9). Au no 13 se dressent les dépendances de l'hôtel particulier sis rue Washington no 180-184 (voir ce numéro), édifié pour le comte de Mérode par l'architecte Joseph Prémont, 1912.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/TP Historique des rues (1925).
ACI/Urb. 47, 47a, 47b : 164-47.