La rue Fourmois est une petite artère qui débute rue du Page et aboutit rue du Tabellion.

La rue est tracée dans le cadre du Plan général d'alignement pour l'ouverture de rues et places sur le territoire compris entre l'avenue du Bois de la Cambre et les chaussées de Waterloo et de Charleroi, soit le plan du quartier dit Ten Bosch, approuvé par l'arrêté royal du 20.02.1864. Elle se prolongeait autrefois jusqu'à la rue Washington en empruntant le tracé de l'actuelle rue du Prévôt (plan de Mols-MARCHAL, L., Bruxelles et ses faubourgs, 1878).

La rue porte le nom de l'artiste Théodore Fourmois (Presles, 1814 – Ixelles, 1871), peintre de paysages et de scènes de genre.

L'édification du bâti débute aux environs de 1900. Il est notamment constitué de maisons unifamiliales, assez modestes. Beaucoup sont influencées par le style éclectique (voir nos 3, 5, 7), d'autres relèvent d'une inspiration néoclassique. La majorité des constructions sont en mauvais état de conservation ou ont été transformées au cours des ans.
Interrompant l'enfilade de maisons, côté impair, deux anciens bâtiments industriels, à façade-pignon similaire et datant probablement de 1904 (nos 9 et 11-15), en parcelle traversante avec la rue du Page, rappellent le caractère industriel originel de ce quartier où le secteur automobile domine (voir rue du Page).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/TP Historique des rues (1925).
ACI/TP Q15 Quartier Tenbosch no 416 (boîtes nos 11 et 44).
ACI/Urb. 9 : 134-9, 241-87 ; 15 : 134-15.

Ouvrages
Cent ans d'art à Ixelles. 1863-1963 (Catalogue d'exposition), Musée d'Ixelles, Ixelles, 1963.
Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles. Ixelles, AAM, Bruxelles, 1980-82, fiche 135.
LE ROY, P., Monographie de la commune d'Ixelles, Imprimerie Générale, Bruxelles, 1885, pp. 417-419.