Cette petite voirie en cul-de-sac débute avenue des Grenadiers et forme un coude au sein de l'îlot compris entre cette avenue, la chaussée de Boondael et les avenues Guillaume Gilbert et Georges Bergmann. Elle se situe dans l'axe de l'avenue Général Dossin de Saint-Georges et de l'église Saint-Adrien.

Elle est créée dans les années 1960 afin de mettre en communication la chaussée de Boondael et l'église Saint-Adrien (accès non carrossable entre la chaussée et le clos).

Le Cheval d'argent était une ancienne épreuve hippique se déroulant le dernier dimanche d'août en clôture de la kermesse du hameau de Boondael, sur les terres de la ferme de l'abbaye de la Cambre (entre les actuelles avenues du Pesage et des Grenadiers).

Le clos du Cheval d'argent se situe à l'emplacement de l'ancien carré Borremans, composé d'une dizaine de maisons ouvrières, toutes démolies dans les années 1950 et 1960. De nouvelles maisons unifamiliales ont été bâties entre 1965 et 1973, ainsi qu'un complexe comprenant une école maternelle et une crèche (n°1, architectes Jacques Goossens Bara, Thierry et Frédérique Hoet-Segers, 1963).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/Urb. 1: 42-1-6.

Ouvrages
BOVY, Ph., Boondael (2), Commune d'Ixelles, Bruxelles, 2003 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 10).
Dosogne, D., Formation et évolution de deux quartiers résidentiels du Sud-est de Bruxelles: le quartier du Solbosch et le quartier de Boondael, mémoire de fin de licence spéciale en Urbanisme et Aménagement du territoire, ULB, 1994.
Ixelles, Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU, Bruxelles, 1990, pp. 131-137.

Périodiques
1
: «Crèche+école gardienne avenue des Grenadiers à Bruxelles», Environnement, 2, 1971, pp. 91-94.