Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

James ALLARDarchitecte1923

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2011-2013

id

Urban : 21534
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs. de 1923 par l'architecte James Allard, qui l'occupe dès 1925.

Élévation de trois niveaux en briques orangées, ponctuée d'éléments en pierre bleue. Fenêtres rectangulaires non alignées en travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.: large fenêtre en bandeauFenêtre percée sur une grande partie de la largeur de la façade et formant visuellement un bandeau. à châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. trapézoïdal au premier étage, fenêtres jumelées par trois au deuxième. LucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres.. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. partiellement conservée. À droite de la porte à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle., porte de garage résultant de la transformation d'une fenêtre (1951, par l'architecte James Allard).

Façade grevée d'une servitude non-aedificandi devant permettre l'aménagement d'un jardinet participant à la conception paysagère du quartier. Partiellement transformée en place de stationnement depuis la création du garage.

Sources

Archives
ACI/Urb. 227-26.

Périodiques
ALLARD, J., «Maison, 26, av. Maurice, à Bruxelles», L'Émulation, 10, 1924, pl. 40.

Arbres remarquables à proximité