Typologie(s)

maison unifamiliale ou de rapport (indéterminé)

Intervenant(s)

R. LENOIR1923

Styles

Éclectisme
Beaux-Arts

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Forest (DPC-DCE - 2014-2020)

Recherches et rédaction

2016-2019

id

Urban : 29361
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique rehaussé d’éléments Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte., signée et datée sur la soubassement «R.LENOIR, 1924».

Elle fait partie d’une courte enfilade homogène d’immeubles, allant des nos181 à 185.

Élévation de trois niveaux et une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. aux étages, sous toiture mansardée. Soubassement en pierre blanche naturelle, à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre., les étages en simili-pierre et pierre blanche naturelle. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle., rectangulaires et surbaissées. Étages flanqués de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux à chapiteaux ioniques. Large oriel courbe couronné d’une terrasse à garde-corps en pierre. Nombreux ornements dont des mascaronsDécor sculpté figurant un visage humain ou un masque.. Double lucarne passanteUne lucarne est dite passante lorsqu'elle est située dans le plan de la façade et interrompt la corniche ou l’entablement terminal du bâtiment. à corniche courbe, probablement ajoutée ultérieurement. Porte en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. et menuiserie conservées.

Sources

Archives
ACF/Urb. 7911 (1923), 11058 (1930), 15055 (1948).

Arbres remarquables à proximité