Du nom d'un peuple germanique, la r. des Sicambres, ainsi dénommée en 1908, fut tracée sur la dern. partie de l'anc. « Grote Veldbaan », sentier qui, prolongé par le « Kleine Veldbaan » aboutissait à la limite avec Woluwe Saint-Pierre.

Dans le projet de 1873, elle devait être une partie de la r. des Champs, longue rue projetée pour relier la ch. de Wavre à la Ketelstraat (voir r. des Atrébates) qui longeait la limite avec Woluwe-Saint-Pierre.
Du fait du percement du bd Militaire et de la tranchée du chemin de fer de la ligne Hal-Vilvorde en 1904, la r. des Champs ne put être réalisée dans son entièreté et la r. des Sicambres est aujourd'hui une impasse dans la r. de l'Escadron.

Le côté pair est bordé de petites maisons de deux niveaux et deux travées bâties dans le style éclectique caractéristique du début du XXs., par exemple les nos 6 à 10, tandis que le côté impair montre une architecture plus hétéroclite et récente comme par exemple le no 7 (1937, arch. Louis NOEL).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AR 30.09.1873 ; STP, f° 76.
ACEtt./TP 5663 (1937).
BC 1908, p. 122.