Rue en pente et légèrement courbe entre l'av. des Gaulois et la r. Abbé Cuypers, créée au début du XXe s. Son aménagement faisait partie du plan général de l'av. de Tervueren. Le prolongement vers la gare date de 1909.

Le 1er tronçon de la rue est bordé principalement par des habitations éclectiques du début du XXe s., la plupart de deux ou trois niveaux, parfois sur caves hautes, et de deux travées sous bâtière ou toiture mansardée.
Tantôt des constructions faisant usage de matériaux riches, tantôt des immeubles plus traditionnels, tels les nos 22 (1909, arch. A. EVERARTS), 31 (1907), 33 (1906), 53 (1912, arch. J. MICHEL), tous de quatre niveaux, à façade simple mais soignée ; un certain nombre d'ensembles, comme les nos 37, 39 (1904). Le 2e tronçon est caractérisé par des immeubles des années 1920 et 1930 (surtout des immeubles à appartements) comme le no 42-44 (1926, arch. J. B. TILMAN, le no 44 de six niveaux et six travées), le no 55-57-59 (1923, arch. J. MICHEL, imposant ensemble de trois immeubles à appartements, les nos 55, 57 de quatre niveaux et trois travées, bow-windows montant sur plusieurs étages, le no 59 - à l'angle de la r. Jonchaie - de quatre niveaux et cinq travées dont une d'angle, baies en triplet, quatre ou sept baies jumelées à la travée d'angle arrondie), le no 75 (1936, arch. PELSENEER), le no 77 (1935, arch. LINSSEN et DE MOL).

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AR 06.02.1896
ACEtt./TP 16257, 16258 (1904), 746 (1906), 1949 (1907), 3168 (1909), 2052 (1912), 3343 (1923), 8701, 8811 (1926), 761 (1935), 2311 (1936) ;

Ouvrages
RC 1909, p. 198.