La r. des Cultivateurs relie, selon un tracé N.-S., l'av. du Onze Novembre à la r. des Champs.

Elle est établie en partie sur le tronçon S. de l'anc. « Vosseweg ». Ce sentier, qui reliait selon un tracé en S la r. Louis Hap (anc. r. du Broebelaer) à la r. des Champs, fut élargi entre 1897 et 1900 (30 ans après l'AR d'alignement ; voir r. Baron Lambert).

Les 1res constructions remontent à 1899 et se poursuivent jusqu'en 1914. Il s'agit le plus souvent de maisons de tradition néoclassique, plus ou moins remaniées. Certaines sont bien conservées comme les nos 13, 39 (1900), 43, 53 (1901), 57 et 59 (1903), 67 (1901) et 76 à 80 (1905).
On dénombre également quelques maisons de style éclectique, à façades en briques animées de bandeaux contrastants : nos 49 (1914), 58 (1908), 61 (1905, arch. J. VRANCKX), 75 (1907, arch. Henri GODSDEEL).
On remarquera surtout aux nos 16 à 46 (et r. Général Henry, nos 13 à 43), la cité Jouët-Rey, trente-deux maisons construites pour les Hospices et Secours de la Ville de Bruxelles à partir de 1908. Le début de la rue, côté pair, est occupé par des immeubles des années 1950.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives

AR 06.12.1871.
ACEtt/TP 11339 (1900), 11894, 12135, 232667/118 (1901), 15314 (1903), 18061, 18071 (1905), 2303 (1907), 886, 1177 (1908), 6931 (1914).
CC 12.06.1899.
RPV 1881, p. 47.
RC 1897, p. 78.
Ouvrages
MEIRE, R. J., Histoire d'Etterbeek, Musin, Bruxelles, 1981, p. 88.