Ouverte à la fin du XIXe s. sur un anc. tronçon de la r. de la Grande Haie (anc. Grote Scheidhaag) coupée en deux par le tracé du chemin de fer Hal-Vilvorde, la r. de l'Escadron relie aujourd'hui le carrefour de l'av. de l'Armée et de la r. Père De Deken au bd Saint-Michel. Achevée au début du XXe s., son élargissement côté pair est décrété en 1909, après l'établissement de la r. des Atrébates. Ces travaux ne sont pas encore achevés en 1929. L'aménagement de l'angle qu'elle forme avec l'av. de l'Armée est décrété en 1911. Son tronçon, situé au-delà du bd Saint-Michel, est baptisé plus tard r. Baron de Castro. Le pont Fernand Demany la relie à la pl. du Quatre Août.

Elle compte encore quelques habitations d'inspiration néoclassique construites probablement dans le dern. quart du XIXe s. et souvent transformées comme les nos 3, 5 (façade recouverte ultérieurement de briquettes), 15 (3e travée ajoutée en 1927), 21 (r.d.ch. réaménagé en 1941) ou 23 (1878, r.d.ch. modernisé en 1935).
Trois maisons, bâties dans le style traditionnel du déb. du XXe s., présentent des façades en briques de deux à quatre niveaux sur caves hautes et deux travées avec balcons aux étages (No 9, exhaussé de deux niveaux en 1932 ; nos 11 et 13, ensemble de deux maisons construites sur un schéma répétitif en 1908, ajout d'un étage au no 11 en 1928 d'après les plans de l'arch. Léon SMETS).
Le style Art Déco est réprésenté par les nos 19 (1927, r.d.ch. transformé) et 28-30 (1927, arch. TURLOT). C'est l'arch. V. STEUVE qui dessina les plans des deux bâtiments construits à l'angle de la r. des Sicambres (No 25-27, 1923, et no 31, 1921, nombreuses différences avec le plan d'origine).
La rue compte plusieurs immeubles à appartements modernes.


Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AR 31.12.1909, 03.10.1911
ACEtt./Indic. gén. 59508 (1878),
TP 4347 (1908), 763 (1921), 4313 (1923), 567, 1044, 1379 (1927), 1782 (1928), 191 (1932), 132 (1935), 2397 (1941)
S.Urb. Plans 1898 et 1906.

Ouvrages
RPV 1927, p. 261, 1929, p. 57