Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Th. Louis JANSSarchitecte1933

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 14699
voir plus

Description

Maison de style moderniste construite en 1933, datée et signée par l'arch. Th. L. JANSS.

Façade en briques, béton et simili comptant trois niveaux. R.d.ch. en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. bleue, cimenté et peint en ocre, aux percements rect. constitués d'une porte et d'une large baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. surmontant trois soupiraux, encadrées par deux petites baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. saillant, reliées par trois cordonsCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. peints. Étages inscrits en creux dans un cadre de briques à redents successifs. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. du ler étage prises dans une avancée dont les divisions horizontales sont accentuées par des cordonsCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. saillants, au dern. niveau ; balcon protégeant six baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. séparées par des meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. et reliées par deux traversesÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. saillantes sous larmierMouluration horizontale qui présente un canal creusé dans sa partie inférieure, servant à décrocher les gouttes d’eau afin d’éviter leur ruissellement sur la façade. Le larmier isolé possède un chanfrein comme moulure supérieure. Le larmier constitue l'un des éléments de la corniche..

Sources

Archives

ACEtt/TP 2276 (1933).

Périodiques
Bâtir, 45, 1936, p. 827.

Arbres remarquables à proximité