Anc. tronçon de la r. Charles Legrelle ouverte au début du XXe s., la r. Père Eudore Devroye relie le bd Saint-Michel à l'av. Roger Vandendriessche sur le territoire de Woluwe-Saint-Pierre. Elle porte le nom d'un recteur du collège Saint-Michel (1869-1929), emprisonné par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale.

Tout son côté pair est occupé par le collège et ses annexes (voir bd Saint-Michel no 24-26). Le côté impair présente un ensemble de maisons peu homogène, de deux ou trois niveaux et deux ou trois travées, généralement sous bâtière ou toiture mansardée, construites, pour la plupart, durant le 1er quart du XXe s. Plusieurs furent démolies pour faire place à des immeubles à appartements modernes. On note des influences Art nouveau au no 39 (1903, anc. façade-pignon, plusieurs fois transformée), Art Déco au no 57 (1926, arch. LEFEVRE), éclectique au no 27 (1923) ou Beaux-Arts au no 55 (1922, arch. Albert VERBIST, plusieurs fois transformé).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AR 06.05.1899.
ACEtt/TP 15473 (1903), 791 (1906), no d'ordre 160 (1910), TP 5811 (1913), 2252 (1922), 3062 (1923), 7588 (1926), 1189 (1927), 972, 1601 (1946), Reg. d'entrée 2239 (1968).
S Urb Plan 1906.

Ouvrages
MEIRE, R. J., Histoire d'Etterbeek, Musin, Bruxelles, 1981, p. 157.